Les tendances consommateurs dans le secteur des spiritueux sur l’année 2019

Par

Les changements globaux en matière de comportement, de technologie, d’économie et d’écologie sont moteurs d’évolution et d’innovation dans le marché des spiritueux et des boissons alcoolisées. Une récente étude de marché parue en juillet 2019 a été réalisée par la société IWSR, spécialistes en datas & analyses du secteur de la boisson spiritueuse. Celle-ci a permis de définir des opportunités à l’échelle mondiale sur le marché de la bière, du vin, des spiritueux et des prémix.

Voici les différentes pistes et analyses sur les consommateurs d’alcool dans le monde en 2019 et les tendances émergentes identifiées par IWSR.

événement Lyon - Consommateurs spiritueux et champagne
© Ludovic Mornand

Le comportement du consommateur et ses choix de mode de vie contribuent à accélérer l’innovation dans le monde des boissons alcoolisées

IWSR

Une tendance au raffinement

  • → Les nouvelles marques d’entrée de gamme aident les consommateurs ambitieux à développer des marchés nouveaux et des catégories de boissons alcoolisées inhabituelles (voire insolites).
  • → Sur les marchés développés, nous constatons une “premiumisation” ainsi qu’une attitude “less but better” (“moins mais meilleur”) conduisant les consommateurs vers des produits artisanaux – souvent des produits locaux ou régionaux ayant une démarche écoresponsable.
  • → Les produits de niche commencent à gagner de la vitesse (par exemple, les spiritueux élaborés à base d’ingrédients végétaux et locaux).
  • → Une croissance dans les expériences personnalisées qui aident les consommateurs curieux à s’identifier à leurs catégories de boisson préférées (par exemple : souscriptions mensuelles à des clubs, événements de type “rencontrez l’artisan” mis en place par des distilleries ou des brasseries).
  • → L’œnologie continue de se développer notamment en Asie.

Des modes de vie et des choix plus éthiques

  • → Le bien-être est une tendance en hausse chez les consommateurs. De ce fait, la mouvance du bien-boire a fait naître une nouvelle catégorie : celle des “low-alcohol” et “non-alcoholic drinks”. Il s’agit de produits contenant peu ou pas d’alcool, des boissons sans gluten, sans sucre, peu caloriques contenant des ingrédients sains et naturels.
  • → L’empreinte carbone est également une volonté de la part des consommateurs qui cherchent à diminuer leur impact environnemental. Ils vont essayer notamment d’adopter des régimes à base de plantes, réduire la pollution par les transports, éviter les déchets plastiques et consommer de l’eau et autres ressources naturelles eco-friendly. Certains consommateurs s’attendent donc à boire des produits soucieux de ces nouveaux standards et ce tout au long de la chaîne de production.
  • → De manière générale, les gens se rapprochent de marques et sociétés plus authentiques prônant les communautés locales et les événements caritatifs.

Un engagement en matière de technologies numériques

  • → Les campagnes de publicités interactives et personnalisées deviennent indispensables.
  • → Les innovations technologiques, telles que les bouteilles intelligentes, changent peu à peu la manière dont les consommateurs interagissent avec les produits et les marques.

Expériences sociales & inclusives

  • → Le “spiritourisme“, événements pop-up, festivals et espaces interactifs encouragent les gens à tester de nouvelles expériences basées sur la boisson.
  • → Dans le secteur hôtelier, les cocktails thématiques ainsi que les accords Mets-Boissons peuvent devenir un élément clé d’une expérience gustative en restaurant mais également de la découverte de nouvelles cuisines.
  • → Nous constatons que les changements sociaux et économiques apportent de nouveaux participants dans le marché de la boisson. Par conséquent, les produits évoluent afin de s’acclimater aux goûts et préférences des nouveaux-venus.

Envie d’approfondir le sujet ? Voici un article très complet sur le blog de linkfluence : La tendance des boissons faibles en alcool est-elle un bon pari pour les marques ?


Article rédigé à partir d’une étude de IWSR datant de Juillet 2019 sur les tendances mondiales des consommateurs de boissons alcoolisées en 2019.