4 méthodes efficaces pour monétiser votre blog/vlog de voyage

Par , le . Dernière modification : .

Votre guide touristique

 

Hello à tous !

Dans ce billet, Thibaut vous explique ses meilleures solutions de monétisation dans le domaine du tourisme.

Vous l’aurez sûrement remarqué ces dernières années, les vlogs ou blogs de voyage fleurissent sur la toile ! Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et partager vos plus belles expériences à travers le globe ? Profitez-en ! inspirez-vous des idées ci-dessous testées par Thibault et n’hésitez pas à les mettre en place  pour votre blog ou vlog voyage.

L’expérience de Thibaut Pakiry

Beaucoup de moyens de monétisation existent pour gagner sa vie avec un blog de tourisme (affiliation, publicité..) mais rares sont ceux qui marchent réellement.

Avec l’expérience que j’ai pu tirer des différents blogs de voyage que j’ai créés (Lisbonne, Porto et Barcelone), je vous dévoile dans cet article les moyens qui fonctionnent le mieux.

 

01. Les grandes marges

Si vous avez un peu de trafic, toucher des commissions par l’affiliation n’est pas compliqué. Mais toucher des commissions intéressantes devient plus difficile.

Une stratégie assez classique est de faire de l’affiliation avec des comparateurs de prix pour inciter les gens à acheter des billets d’avion, et ainsi toucher une commission. Le problème est que ce type de commission est très faible.

Non seulement la plupart des internautes passent directement par les sites des compagnies aériennes ou encore les comparateurs pour réserver un billet (et non par les sites de tourisme), mais en plus, en sachant que les comparateurs de prix ont déjà une commission très faible, vous n’aurez finalement qu’une commission extrêmement faible pour chaque billet réservé.

Je me suis donc tourné vers la restauration et l’hôtellerie. Et les commissions se sont révélées beaucoup plus intéressantes.

Concernant la restauration je fais des partenariats avec des restaurants que je recommande sur mon site Bonjour Lisbonne. Les gens qui visitent mon site sont encouragés à aller manger dans ce restaurant (que j’ai au préalable choisi pour sa qualité) et en indiquant sur place qu’ils viennent de ma part, je touche une commission en pourcentage de l’addition finale. Dans le cas du restaurant à Belém, pour chaque client je reçois une commission de 15 % de l’addition.

 

Monétisation via le restaurant Belem

 

Je gagne ainsi entre 15 et 20 € pour chaque famille qui vient manger de ma part.

Bien entendu, cela demande de prendre le temps de négocier des partenariats avec des restaurants locaux, et donc dans l’idéal d’être sur place.

Concernant l’hôtellerie je mets des liens d’affiliation sur ma page qui traite de l’hébergement à Lisbonne (avec beaucoup de contenu général sur les logements à Lisbonne) vers des sites de réservation qui propose des commissions intéressantes comme Booking. Et je reçois entre 10 et 30 € pour chaque réservation.

Deux domaines très rentables !

 

 

02. Diminuer les intermédiaires

Toucher des commissions par l’affiliation

 

Travailler avec un intermédiaire est un moyen de monétisation relativement simple à mettre en place. Mais le problème est que passer par des intermédiaires réduit considérablement les commissions.

Dans l’idéal, et c’est ce que je fais, il faut travailler avec des sociétés locales pour éviter les intermédiaires et donc avoir une commission plus intéressante.

Dans le cadre Bonjour Porto, j’ai mis en place un service de transport privé qui conduit les touristes de l’aéroport à leur hôtel le jour de leur arrivée. Et je travaille avec une société portugaise, ce qui me permet de gagner 5 € par réservation alors que je touchais seulement 1,50 € par réservation lorsque je travaillais au départ avec un intermédiaire comme Ticketbar.

Cela demande un contact régulier avec la société partenaire, mais cela vaut la peine vu l’ampleur des revenus.

Et pour cela j’ai écrit un formulaire de contact sur mon site pour que les internautes puissent réserver leur transport privé depuis Bonjour Porto.

 

03. Vendre ses propres services

votre guide touristique

 

Pour éviter les commissions et gagner encore plus argent, il est possible de fournir ses propres prestations sur un site de tourisme. Je propose ainsi des visites guidées aux touristes qui réservent en ligne.

Non seulement il n’y a pas de commission, mais en plus je choisis le prix de la visite, le salaire guide touristique ainsi que toutes les conditions dans lesquelles se déroulent les visites. L’avantage est donc double !

Les deux choses à savoir est que premièrement, le volume de recherche sur Google pour les visites guidées est relativement limité. Il faut donc avoir beaucoup de trafic pour utiliser ce moyen de monétisation. Je conseille également de mentionner ces prestations sur plusieurs pages de votre site. Je mentionne ses visites non seulement sur la page consacrée aux visites mais aussi sur la page que faire à Porto. Je les recommande aussi dans ma newsletter, par laquelle j’offre un guide gratuit en PDF au moment de l’inscription gratuite pour inciter les internautes à me laisser leur mail.

Et cette page des activités à Porto me rapporte 3 fois plus de visites que la page dédiée aux visites guidées !

Deuxièmement, cela demande de gérer entièrement ses prestations et donc les salariés. Cela est plus contraignant en terme de temps et en terme de management.

Mais cela vaut le coup puisque ce moyen est celui qui me rapporte le plus d’argent.

 

04. Utiliser les monuments connus

 

Beaucoup de sites choisissent de lister sur une page tous les monuments connus d’une ville et mettre un lien d’affiliation pour acheter des billets d’entrée. Et ils reçoivent ainsi une commission pour chaque billet acheté.

Mais j’ai été très déçu par cette technique. C’est pourquoi j’ai tenté une autre stratégie, assez similaire mais pourtant bien différente. J’ai créé une page entièrement consacrée à un seul monument connu de la ville, dans l’idéal un très connu, en mettant un lien d’affiliation pour acheter un billet d’entrée. Et j’ai placé ce lien tout en haut de l’article.

Dans le cas de Bonjour Barcelone, j’ai consacré un article à la Sagrada Familia et les résultats ont été à la hauteur de mes espérances.

 

statistiques Sagrada Familia

 

Je précise qu’il faut que le monument soit très connu et que les recherches sur Google soient assez importantes pour que suffisamment d’internautes atterrissent sur votre page.

Mais si cette condition est respectée, tous les internautes qui tombent qui font une recherche sur ce monument tomberont sur ma page (et non sur une éventuelle page qui liste tous les monuments de la ville). Ils seront alors tentés d’acheter un billet d’entrée.

Grâce au SEO, j’ai réussi à bien me positionner pour avoir du trafic et finalement beaucoup de clic sur mon lien d’affiliation.

Ce sont selon moi les 4 meilleurs moyens de monétisation d’un blog de tourisme, que beaucoup de sites n’utilisent pas mais qui sont les plus rentables suivant mon expérience.


Article rédigé par Thibaut Pakiri,

Fondateur de bonjourporto.fr

 

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.