Guide pratique pour trouver un super nom pour votre brasserie

Temps de lecture : 13 min

La première impression laissée par votre nom de marque ou de société est critique. En effet, avoir un super nom pour sa brasserie est quasiment aussi important que de brasser de la bonne bière. Ainsi, votre nom en dit long sur votre identité et ce, avant même que les gens voient votre logo ou votre packaging. Qui êtes-vous ? Que représentez-vous ? En quoi croyez-vous ? Pourquoi les gens devraient s’intéresser à votre marque ? Les réponses à ces questions fondamentales seront les bases de votre identité de marque, packaging, taproom, marketing, bref de toute votre “culture de marque”. En d’autres termes, s’il est mal choisi, cela peut avoir un impact négatif à long terme pour vos ventes et votre business.

Outre le côté esthétique et qualitatif d’un nom, ce secteur concurrentiel et impitoyable est également confronté aux questions de droits. En ce sens, un vignoble à l’autre bout du monde ou une distillerie locale peuvent très bien vous poursuivre en justice en raison des droits de nom. Bien que cet article soit porté sur le côté “créatif” du naming, il est préférable de garder en tête cet aspect de taille avant toute validation définitive.

Trouver un bon nom de marque ou société
Patrick Perkins on Unsplash

Quelles sont les caractéristiques d’un nom de société percutant en termes d’identité et de positionnement ?

Comment souhaiteriez-vous qu’une personne réagisse lorsqu’elle entend ou lit votre nom de marque ?

  • A. “Wow, j’adore !”
  • B. “J’ai un peu de mal lire… j’ai l’impression de devoir décrypter des hiéroglyphes.”
  • C. La personne retourne sur son smartphone après un léger coup d’œil
  • D. “hmmm, pas fou…”

50% de chaque décision d’achat est motivée par l’émotion.

Forrester Research

Selon l’entreprise indépendante américaine Forrester Research, 50% de chaque décision d’achat est motivée par l’émotion. Traduction : lorsque j’achète un produit qui me plait, j’achète également son branding, son concept. J’achète une part de ce que cette marque évoque en moi, le sentiment profond que j’éprouve en possédant ce produit. La marque Apple n’est-elle pas un des meilleurs exemples ?

Les consommateurs sont enclins à apprécier une marque lorsqu’elle n’essaye pas d’être arrogante mais authentique. Cela montre ainsi que la marque se focalise avant tout sur l’expérience client. Par conséquent, le choix du nom est crucial. Les noms trop descriptifs vont être reçus avec moins d’enthousiasme car ils ne nous challengent pas et ne nous stimulent pas intellectuellement. Ils ne requièrent que peu d’imagination et ne révèlent en rien la personnalité ou les valeurs d’une société. Voyons à présent les principes de base d’une bonne réflexion de naming d’une marque.

01. Disponibilité et protection

L’élément le plus important dans le naming d’une brasserie est, dans ce secteur très dense, la disponibilité du nom. Existe-t-il une autre brasserie, un autre vignoble ou distillerie portant le même nom (ou similaire) ? Qu’en est-il d’un nom de bière similaire ? Est-ce que votre URL est disponible ? En est-il de même pour les réseaux sociaux ? Tout cela peut sembler fastidieux mais il y a tellement de dépôts de marques et d’ordonnances d’interdiction que ces questions restent cruciales avant de se lancer.

02. Différenciation

Votre nom doit refléter votre message, votre aura et vos valeurs. Possédez-vous une méthode de brassage spéciale ? Y a-t-il quelque chose de particulier dans votre équipe ou votre localisation ? Comment avez-vous débuté cette aventure ?

Par exemple : La Débauche a choisi un nom qui colle à son côté expérimental et décalé. Les designs de leurs bières sont emprunts de créativité, de provocation et le tout fait de cette brasserie craft une entité cohérente et disruptive à part entière.

03. Mémorisation

Avoir un nom facile à prononcer ou à épeler est un avantage de taille. Mais être mémorisable ne veut pas forcément dire avoir un nom court. Cela peut certes être un bon moyen de rester efficace mais, au-delà de la taille, votre nom de société a besoin d’être facilement prononcé par les gens.

En ce qui concerne les déclinaisons de gammes et de produits, des approches créatives peuvent s’envisager. En témoigne la communication de Ford ayant donné, au fil des années, des noms créatifs à ses modèles commençant par la lettre F : Fairmont, Fiesta, Futura, Falcon, Festiva, Focus.

04. Émotion et prononciation

Nous apprécions lorsqu’un nom d’entreprise nous surprend, nous divertit ou nous donne une petite dose de dopamine. Une très bonne façon de faire appel au pouvoir de la suggestion est d’utiliser un mot symbolique ou une métaphore impliquant une comparaison. Par exemple, vous souhaitez un nom illustrant le fait que votre société ait une réputation bien ancrée ? Essayez des mots qui suggèrent la force, la puissance ou la longévité.

Tout comme la sensation d’une bonne bière sur le palais, les noms, eux aussi, laissent une « impression buccale ». Cela peut être difficile à quantifier mais un nom d’entreprise percutant est souvent un nom fun. Cela peut être un important élément de votre stratégie de communication. Vous pouvez par exemple réfléchir à un nom avec allitération (répétition d’une ou plusieurs consonnes) ou bien un nom provocateur ou encore une courte phrase.

Pensez également au fait que si vous optez pour un nom catchy, vous aurez la possibilité de le monétiser à travers du merchandising. Que pensez-vous de ceci : au lieu de devoir payer pour de la publicité, ce sont vos consommateurs qui vous payeront pour vous faire de la pub !

05. Flexibilité

Posez-vous la question suivante : est-ce que votre nom d’entreprise se prête à l’évocation d’un large thème ou campagne de marque ? Réfléchissez à vos bières emblématiques et demandez-vous de quelle manière leurs noms pourraient transmettre votre message, vos valeurs, votre histoire.

Un nom ayant un thème fort peut se prêter à d’innombrables jeux de mots et opportunités rédactionnelles créatives. C’est ce que l’on appelle dans le jargon le “verbal branding”. Un thème robuste est extensible à divers éléments que composent une marque tels que le slogan, les noms de produits, les codes promo, les articles de blog, les newsletters, les hashtags, les mots de passes, les salons, les noms de domaine et parfois même les intitulés de postes !

Par exemple, la brasserie Tin Man Brewing Co. a opté pour un nom permettant de jouer sur le thème des robots et de l’électronique. Le champ lexical est, de ce fait, assez large pour leur stratégie de communication. Leurs designs de canettes illustrent bien le thème ainsi que le nom de leurs bières : “Circuit”, “Alloy”, “Rivet”, “Overlord”.

06. Portabilité

Votre nom ne doit pas vous bloquer dans votre croissance. Si votre brasserie ou société se développe, il serait dommage que votre nom devienne un frein à cette expansion. Évitez peut-être de nommer vos produits en fonction d’une mode, ou de leur donner un jargon trop local si jamais vous finissez par distribuer ce produit plus loin. Réfléchissez à la possibilité de cibler différents marchés, tel que celui des boissons sans-alcool par exemple. D’une manière générale, gardez une ouverture d’esprit assez large pour ne pas avoir à tout changer 5 ans plus tard.

Enseigne
Austin Chan on Unsplash

D’autres conseils pour trouver un nom d’entreprise

Attention aux noms inventés et aux mots-valises

Les noms inventés peuvent être à double tranchant. D’un côté, ils sont plus facilement disponibles et ils peuvent s’avérer être une excellente alternative à un “naming process” difficile et sans fin. Cependant, ils ne possèdent généralement aucune signification pour les consommateurs potentiels. Cela sous-entend donc que vous devrez travailler davantage votre storytelling pour vous faire comprendre. Bien sûr, vous allez travailler dur quel que soit votre choix mais réfléchissez bien : pourquoi compliquer davantage le lancement de votre nouvelle structure si vous avez la possibilité d’éviter cela ?  

Argot et traduction

Il est important de s’assurer que votre nom n’a pas une traduction déplaisante voire profane dans une autre langue ou en argot. Avant de donner le feu vert à votre nouveau nom, tapez-le dans Google afin de chercher s’il existe déjà et s’il pourrait y avoir des connotations négatives. N’hésitez pas à regarder sur les sites d’expressions ou d’argot tel que Urbandictionary.com pour les anglophones ou, pour les noms français, dictionnairedelazone.fr et Expressio.fr.

Comment trouver un nom original
Davisco on Unsplash

Comment trouver un bon nom de marque ?

Alexandra Watkins, fondatrice de Eat My Words et auteure de “Hello, My Name Is Awesome” a élaboré un petit test qu’elle a baptisé le “SMILE & SCRATCH test”. Il s’agit d’une checklist comportant un certain nombre de points à valider. Ces différents points sont basés sur la philosophie suivante : un nom d’entreprise devrait vous faire sourire. SMILE est un acronyme signifiant “Suggestive, Memorable, Imagery, Legs, Emotional”. Quant à SCRATCH, cela veut dire “Spelling, Copycat, Restrictive, Annoying, Tame, Curse of knowledge, Hard to pronounce”.

Passé le cap du brainstorming et une fois votre liste de noms établie, vous trouverez ci-dessous les points-clés à valider selon ce test très efficace.

Les 5 qualités d’un nom au top !

Il a été prouvé que les noms à la fois simples à comprendre et surprenants résonnent davantage avec les consommateurs. Les noms de marques les plus percutants deviennent ainsi remarquables, ils créent du buzz et incitent à l’acte de vente. Cela est dû au fait qu’ils jouent avec le côté émotionnel du consommateur, les faisant se sentir bien. Voici les 5 principes du SMILE test (traduit en français ^^).

  1. Évocateur

    Votre nom suggère quelque chose à propos de votre marque.

  2. Mémorable

    Votre nom créé une association avec quelque chose de familier.

  3. Créatif

    Votre nom reste en tête grâce à l’imagination, à la création d’images cérébrales.

  4. Pérenne

    Votre nom doit s’ancrer dans son thème pendant une très longue durée.

  5. Émotionnel

    Votre nom à la capacité d’atteindre les gens voire de les changer.

Les 7 choses à éviter lorsque vous choisissez votre nom

  1. Challenge orthographique
    Votre nom donne l’impression d’avoir une coquille, une faute d’orthographe.
  2. Imitation
    Votre nom ressemble à celui de votre concurrent.
  3. Restrictif
    Votre nom limite une possible croissance ou expansion.
  4. Agaçant
    Votre nom est pompeux, hautain voire frustrant pour les consommateurs.
  5. Insipide
    Votre nom parait plat, trop descriptif ou sans inspiration.
  6. “Malédiction de la connaissance”
    Votre nom ne parle qu’aux initiés, personnes qui connaissent votre milieu.
  7. Difficile à prononcer
    Votre nom provoque de la confusion et une distanciation du consommateur.

Pour conclure, afin qu’un nom d’entreprise soit super, il doit concrétiser le tiercé-gagnant suivant :

  1. Il doit ressembler à un mot réel
  2. Il doit être facile à prononcer
  3. Il doit être facile à écrire

Des mots très légèrement modifiés sont un bon moyen d’entamer le processus.

Jouer et travailler
Antonio Gabola on Unsplash

Comment inventer un nom de société original ?

Le processus de brainstorming nécessite une certaine rigueur afin d’être efficace et de porter ses fruits. Voici quelques astuces afin d’élargir le champ de vos recherches et de vos mots :

  • → Écrivez au moins 12 mots en relation avec votre marque ou société.
  • → Commencez votre brainstorming sur Internet à l’aide d’un thésaurus (dictionnaire de synonymes), dans lequel vous pourrez trouver un large panel de mots et expressions en lien avec vos mots-clés.
  • → Déployez votre imagination à l’aide d’images. En effet, “une image vaut mille mots”. Beaucoup de ces mots peuvent vous inspirer à trouver des noms géniaux, c’est pourquoi il est intéressant de décupler son imagination avec des recherches via Google Images ou autres banques d’images en ligne. Vous pourrez peut-être y découvrir des termes métaphoriques en relation à un concept précis.
  • → N’hésitez pas à rechercher également les titres de livres sur Amazon, par exemple. Cela peut constituer une belle base de données et pas mal de combinaisons possibles.
  • → Tout comme les titres d’ouvrages, les titres de musiques sont également quelque chose à explorer. Vous pouvez ainsi vous rendre sur Spotify ou Deezer pour trouver de l’inspiration et pourquoi pas un titre se rapprochant de votre cible.
  • → Pour les slogans, vous pouvez consulter les dictionnaires de rimes et rechercher des rimes pour vos 12 mots-clés. Vous pouvez également réduire le nombre de syllabes afin de rendre la diction cohérente.
  • → Gardez une liste de 12 noms vainqueurs avant d’entamer le processus de dépôt du nom. Évitez de tomber amoureux d’un seul nom car vous pourriez être déçu s’il n’est pas disponible dans votre secteur.

Utilisation de générateurs de noms aléatoires pour trouver des idées disponibles

Voici une liste nom exhaustive de quelques générateurs de nom d’entreprise pouvant vous apporter quelques idées fraiches :

  1. https://www.shopify.fr/outils/generateur-de-nom-d-entreprise
  2. https://www.generateur.name
  3. http://fr.bustaname.com
  4. http://www.trouver-nom-entreprise.com
  5. http://www.trouverunnom.com

Un nom de domaine stylé pour votre site

Vous n’avez pas besoin de vous torturer l’esprit si votre domaine n’est pas disponible. Il existe beaucoup d’alternatives créatives pour éponger votre frustration et ainsi donner plus de vie à votre futur nom. Voici quelques questions à se poser pour passer le cap : quel serait le nom idéal pour votre site Internet ou votre adresse mail ? Quel nom présent sur votre carte de visite permettrait d’engager une conversation plus facilement ? Quel nom vous ferait le plus sourire ? Quel nom resterait inoubliable ?

Beaucoup de sociétés ayant connu un réel succès ont lancé leur business en ligne avec un nom de domaine différent avant d’obtenir des millions de souscriptions. Pour n’en citer que deux : Facebook avec thefacebook.com et Dropbox avec getdropbox.com. Vous pouvez ainsi réfléchir à intégrer des préfixes, suffixes ou locutions pour former une phrase qui jouera sur le côté émotionnel du consommateur. Par exemple, PeanutButterAndCo.com redirige automatiquement vers ILovePeanutButter.com et le rendu est tout de suite plus parlant !

Il existe aussi désormais des TLD (top-level domain) divers et variés permettant de sortir du “.com” et opter pour une communication plus moderne et ciblée. Par exemple, pourquoi ne pas choisir un domaine terminant par “.beer “,”.wine”,”.spirit” ? Essayez, ce n’est pas forcément plus cher et c’est bon pour le référencement naturel !